top of page

Vaccins chiens: Quel est le calendrier?


La vaccination est un élément essentiel de la santé de votre chien, offrant une protection cruciale contre diverses maladies graves. Il est crucial pour tout propriétaire responsable de comprendre les différents vaccins disponibles et leurs recommandations spécifiques pour les chiens.


Pour le vaccin DHPP (Maladie de Carré, Hépatite, Parvovirose, Parainfluenza):

La vaccination DHPP est essentielle pour tous les chiens, quelle que soit leur race ou leur âge. Elle est généralement administrée à l'âge de 2 mois (parfois un peu avant, c'est-à-dire à 6 semaines d'âge), avec des rappels tous les mois jusqu'à l'âge de 4 mois. Par la suite, le rappel se fait un an plus tard, puis tous les trois ans par la suite. Le vaccin administré à l'âge de 2 mois (souvent effectué par l'éleveur) est un vaccin temporaire qui ne protège pas l'animal à long terme. Il est administré à cet âge pour pallier un déficit immunitaire les rendant susceptibles d'attraper la parvovirose, une maladie extrêmement mortelle chez les jeunes chiens. Le vaccin de base est le vaccin donné de manière générale à tous les chiens.


Pour le vaccin contre la rage:

La vaccination contre la rage est fréquemment requise par les réglementations municipales pour les chiens. Dans des villes comme Montréal, il est obligatoire de vacciner tous les chiens contre la rage. En raison des implications légales et de la gravité de la maladie, le vaccin devrait être administré à tous les chiens, qu'ils sortent beaucoup à l'extérieur ou non. Il est aussi important de noter que ce vaccin est généralement requis pour les voyages à l'extérieur du pays et que légalement, un chien mordant quelqu'un pourrait se voir imposer des mesures sévères s'il n'est pas vacciné contre la rage. La première dose du vaccin contre la rage est généralement administrée à un chiot à partir de l'âge de 3 mois, suivie de rappels annuels, puis tous les 3 ans. En raison des implications légales liées à la rage, lorsque le rappel n'est pas effectué à temps, le vétérinaire doit administrer le rappel annuel avant de passer au rappel tous les 3 ans.


Pour le vaccin contre la Leptospirose:

La leptospirose est principalement présente dans l'urine d'animaux infectés, en particulier les rongeurs sauvages, tels que les souris et les rats. D'autres animaux peuvent également être porteurs de la leptospirose, tels que les ratons laveurs, les moufettes, ou encore d'autres chiens non vaccinés. Les environnements humides, comme les marais, les ruisseaux et les zones où l'eau stagne, sont des habitats propices à ces bactéries. Les bactéries de la leptospirose pénètrent dans le corps par la peau, les muqueuses ou les plaies. Une fois à l'intérieur, ces bactéries se multiplient rapidement et envahissent la circulation sanguine. À partir de là, elles peuvent se propager dans tout le corps de l'animal, affectant différents organes, en particulier le foie et les reins, deux organes très importants. La leptospirose est une maladie zoonotique, c'est-à-dire que les humains peuvent l'attraper. Le schéma de vaccination recommandé pour la leptospirose consiste en deux doses administrées à 30 jours d'intervalle pour les chiots ou les chiens adultes n'ayant jamais été vaccinés auparavant, suivies de rappels annuels tout au long de la vie de l'animal. Il est important de noter que tous les chiens ne courent pas le même risque de contracter la leptospirose. Auparavant, seuls les chiens qui se rendaient en forêt étaient vaccinés, mais il est désormais prouvé que même les chiens vivant en milieu urbain sont exposés au risque de la leptospirose en raison de la présence de faune sauvage, tels que les rats, les souris, les ratons laveurs, etc. Par conséquent, même les chiens vivant en ville peuvent être exposés au risque de la leptospirose.


Pour le vaccin contre la toux du chenil (Bordetella):

Si votre chien est en contact fréquent avec d'autres chiens, en particulier dans des environnements tels que les garderies pour chiens ou les parcs à chiens, la vaccination contre la toux du chenil est recommandée. Le calendrier de vaccination peut varier en fonction de la situation de votre chien et des recommandations du vétérinaire. En général, un chiot de plus de trois mois ou un chien adulte recevant sa première dose développe une immunité qui dure entre six mois et un an. Par la suite, l'immunité diminue progressivement, nécessitant des rappels annuels, ou tous les six mois dans des cas particuliers. Si le vaccin administré lors de la primo-vaccination est une forme injectable plutôt qu'intra-orale ou intra-nasale, alors ce dernier doit recevoir un rappel 30 jours plus tard.


Pour le vaccin contre la maladie de Lyme:

La vaccination contre la maladie de Lyme est sujette à débat, mais elle peut être recommandée dans les régions où les tiques sont fréquentes. Le vaccin n'offre pas une protection totale et pourrait, dans de rares cas, entraîner des complications immunitaires si l'animal contracte tout de même la maladie de Lyme. La décision de vacciner un chien dépend de son état de santé, de son environnement et des risques d'exposition. La vaccination contre la maladie de Lyme nécessite deux doses administrées à un mois d'intervalle, suivies de rappels annuels. La prévention reste la meilleure stratégie. Les médicaments oraux mensuels pendant la saison des tiques (d'avril à novembre) sont efficaces pour tuer les tiques rapidement, réduisant ainsi le risque de transmission de la maladie. Combinés à des mesures telles que l'inspection régulière du pelage et le retrait rapide des tiques, ces médicaments diminuent significativement le risque d'infection.


Conclusion:

La vaccination de votre chien, qu'il s'agisse du DHPP, de la rage, de la leptospirose, de la toux du chenil ou de la maladie de Lyme, joue un rôle crucial dans la préservation de sa santé. En suivant les recommandations de vaccination appropriées et en collaborant avec votre vétérinaire, vous contribuez à assurer une vie longue et en bonne santé pour votre fidèle compagnon canin.


Charles Vétérinaire

Vétérinaire à Montréal

514-444-5118

𝘤𝘩𝘢𝘳𝘭𝘦𝘴𝘷𝘦𝘵.𝘤𝘰𝘮

Comments


bottom of page