top of page

Leptospirose: Devrais-je faire vacciner mon chien?


La leptospirose est une maladie infectieuse grave qui résulte de l'infection par des bactéries du genre Leptospira. Ces bactéries sont principalement présentes dans l'urine d'animaux infectés, en particulier les rongeurs sauvages, tels que les souris et les rats. D'autres animaux peuvent également être porteurs de la leptospirose, tels que les ratons laveurs, les moufettes, ou encore d'autres chiens non vaccinés. Ce qu'il faut savoir, c'est que ces bactéries peuvent survivre et se multiplier dans des environnements humides, ce qui les rend particulièrement redoutables. Elles ont également la capacité de pénétrer dans le corps à travers la peau ou les muqueuses, surtout en présence d'érosions cutanées. Ainsi, les chiens courent un risque d'infection s'ils entrent en contact avec des surfaces contaminées par l'urine infectée, que ce soit en reniflant, en buvant de l'eau contaminée ou en marchant dans des flaques d'eau potentiellement infectées.


Risque de transmission et aspect zoonotique:

Il est important de noter que les environnements humides, comme les marais, les ruisseaux et les zones où l'eau stagne, sont des habitats propices à ces bactéries. Cela augmente considérablement le risque de transmission de la leptospirose. De plus, la leptospirose est une zoonose, ce qui signifie qu'elle peut être transmise des animaux aux humains. Par conséquent, les propriétaires de chiens doivent prendre des mesures de précaution pour protéger à la fois leur santé et celle de leur animal de compagnie.


Lorsqu'un chien contracte la leptospirose, les bactéries pénètrent dans son corps par la peau, les muqueuses ou les plaies. Une fois à l'intérieur, ces bactéries se multiplient rapidement et envahissent la circulation sanguine. À partir de là, elles peuvent se propager dans tout le corps, affectant différents organes, en particulier le foie et les reins.


Symptômes:

Les symptômes de la leptospirose chez le chien peuvent varier considérablement, allant d'une forme légère à une maladie potentiellement mortelle. Les signes courants incluent de la fièvre, de la léthargie, des vomissements, de la diarrhée, une perte d'appétit et une augmentation de la soif et de la miction. Dans les cas les plus graves, la maladie peut entraîner une jaunisse (coloration jaune de la peau et des muqueuses), des problèmes de coagulation sanguine et une insuffisance rénale, mettant la vie du chien en danger.


Vaccination:

La vaccination est un élément essentiel de la prévention de la leptospirose chez les chiens. Les vaccins contiennent des antigènes dérivés de différentes souches de Leptospira, ce qui aide à stimuler le système immunitaire du chien pour qu'il reconnaisse et combatte les bactéries en cas d'exposition ultérieure.


Calendrier vaccinal:

Le schéma de vaccination recommandé pour la leptospirose consiste en deux doses administrées à 30 jours d'intervalle pour les chiots ou les chiens adultes n'ayant jamais été vaccinés auparavant, suivies de rappels annuels tout au long de la vie de l'animal. Il est important de noter que tous les chiens ne courent pas le même risque de contracter la leptospirose. Auparavant, seuls les chiens qui se rendaient en forêt étaient vaccinés, mais il est désormais prouvé que même les chiens vivant en milieu urbain sont exposés au risque de la leptospirose en raison de la présence de faune sauvage, tels que les rats, les souris, les ratons laveurs, etc. Par conséquent, même les chiens vivant en ville peuvent être exposés au risque de la leptospirose.


Risques allergiques:

Il est intéressant de noter que le vaccin contre la leptospirose est l'un de ceux qui provoquent le plus de réactions allergiques chez les chiens. Bien que cela soit rare, il est souvent incriminé en cas de réaction allergique. Il semblerait que la charge vaccinale puisse être en cause dans ces réactions, ce qui signifie que chez les chiens de petite taille, le risque de réaction allergique peut être légèrement plus élevé. Certains propriétaires de chiens choisissent alors de séparer le vaccin contre la leptospirose des autres vaccinations pour réduire la charge vaccinale administrée à leur chien. Cette approche reste un choix individuel, mais elle est assurément une bonne stratégie médicale, en particulier pour les chiens de petite race.


Mesures préventives:

En plus de la vaccination, il existe d'autres mesures préventives que vous pouvez prendre pour réduire le risque d'exposition de votre chien à la leptospirose. Évitez les eaux stagnantes et les zones potentiellement contaminées, nettoyez régulièrement les gamelles d'eau de votre chien et surveillez-le attentivement lors des promenades pour éviter le contact avec des rongeurs sauvages.


Conclusion:

En somme, il est crucial de consulter régulièrement votre vétérinaire pour établir un plan de vaccination contre la leptospirose adapté à votre chien. Votre vétérinaire prendra en compte les facteurs de risque spécifiques pour votre animal et vous recommandera le schéma de vaccination approprié pour le protéger efficacement contre la leptospirose.


Charles Vétérinaire

Vétérinaire à Montréal

514-444-5118

𝘤𝘩𝘢𝘳𝘭𝘦𝘴𝘷𝘦𝘵.𝘤𝘰𝘮

Comments


bottom of page