top of page

Vaccin de base (DHPP): Devrais-je vacciner mon chien?


Le vaccin de base pour les chiens, communément appelé DHPP, est une vaccination essentielle pour protéger votre compagnon à quatre pattes contre certaines maladies graves. Le vaccin DHPP protège contre quatre maladies canines principales: le distemper, l'hépatite a adénovirus canine, la parvovirose et le parainfluenza.


La maladie de Carré (Distemper):

La maladie de Carré est une infection virale grave et très contagieuse qui affecte les chiens, les loups et d'autres animaux de la famille des Canidés. Elle est causée par le virus de la famille des paramyxovirus. La maladie de Carré se propage principalement par contact direct avec des animaux infectés ou par exposition à des sécrétions corporelles contaminées. Les particules virales sont excrétées dans la salive, les sécrétions nasales et oculaires, l'urine et les matières fécales des chiens infectés. Les chiens non vaccinés sont les plus susceptibles de contracter la maladie.


Les symptômes de la maladie de Carré peuvent varier d'une infection légère à une forme très sévère et potentiellement mortelle. Les signes courants incluent de la fièvre, des quintes de toux, des écoulements oculaires et nasaux, des vomissements, de la diarrhée et une perte d'appétit. Aux stades avancés, elle peut provoquer une pneumonie, des crises ou une paralysie. Les chiots et les chiens non vaccinés, ainsi que ceux ayant un système immunitaire affaibli, sont les plus vulnérables. Autrefois, la maladie de Carré était une cause majeure de mortalité chez les chiens, mais grâce à la vaccination généralisée, elle a été quasi éradiquée chez les chiens vaccinés, rendant la vaccination d'autant plus cruciale pour maintenir cette protection.


Adénovirus canin (CAV-1 et CAV-2):

Les adénovirus canins de type 1 et 2 sont responsables de deux maladies distinctes chez les chiens. Le CAV-1 provoque l'hépatite canine, tandis que le CAV-2 est associé à la toux de chenil, également connue sous le nom de trachéobronchite infectieuse canine. Ces virus sont hautement contagieux et se propagent principalement par contact direct avec des chiens infectés ou des sécrétions respiratoires contaminées. Les chiens peuvent également être exposés en consommant de la nourriture ou de l'eau contaminée.


Les symptômes de l'hépatite canine peuvent inclure de la fièvre, une léthargie, des vomissements, une jaunisse, des douleurs abdominales et des hémorragies. Dans les cas graves, elle peut entraîner une insuffisance hépatique mortelle. Le CAV-2, quant à lui, provoque généralement la toux de chenil, caractérisée par une toux sèche et persistante, une congestion et des écoulements oculaires et nasaux. Bien que ces maladies puissent être graves, la vaccination offre une protection efficace contre les deux types d'adénovirus canins et a contribué à réduire leur prévalence.


La parainfluenza canine:

La parainfluenza canine est une infection virale respiratoire hautement contagieuse chez les chiens. Elle se propage principalement par contact direct avec des chiens infectés ou par l'inhalation de gouttelettes respiratoires contaminées. Les lieux où les chiens se regroupent, comme les chenils, les parcs sans laisse et les refuges, favorisent sa transmission rapide.


Les symptômes de la parainfluenza comprennent une toux sèche et quinteuse, une congestion, une fièvre légère et une perte d'appétit. Dans la plupart des cas, la maladie est généralement bénigne, mais elle peut entraîner une pneumonie chez les chiots et les chiens immunodéprimés. La vaccination est essentielle pour réduire la propagation de la parainfluenza et protéger les chiens contre cette infection virale.


Le parvovirus canin:

Le parvovirus canin est un virus très résistant et hautement contagieux qui affecte principalement le système gastro-intestinal des chiens. Il se propage principalement par contact direct avec des chiens infectés ou par exposition à des matières fécales contaminées. Le virus peut également survivre longtemps dans l'environnement, notamment sur le sol et les surfaces, rendant les zones fréquentées par les chiens potentiellement dangereuses pour les animaux non vaccinés.


Les symptômes du parvovirus comprennent des vomissements sévères, une diarrhée hémorragique, une perte d'appétit, une déshydratation et une léthargie. La maladie progresse rapidement et peut être fatale en l'absence de soins intensifs immédiats. Les chiots et les chiens non vaccinés sont particulièrement vulnérables. La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir le parvovirus canin et d'assurer la santé et la sécurité de votre chien.


Calendrier de vaccinal:

En ce qui concerne la fréquence de vaccination, la plupart des chiots commencent leur série de vaccins DHPP à l'âge de 2 mois (quelque fois un peu avant), avec des rappels toutes mois jusqu'à l'âge de 4 mois. Par la suite, le rappel de fait un an plus tard puis tous les trois ans par la suite.


Conclusion:

Le vaccin DHPP est crucial pour la santé des chiens, offrant une protection contre des maladies graves comme la maladie de Carré, l'hépatite à adénovirus canine, la parvovirose et la parainfluenza. Suivre le calendrier de vaccination recommandé, dès le jeune âge du chiot, assure une immunité durable et contribue à la santé collective de la population canine. Cette démarche de prévention est un engagement vital pour la sécurité et le bien-être de nos fidèles compagnons à quatre pattes.


Charles Vétérinaire

Vétérinaire à Montréal

514-444-5118

𝘤𝘩𝘢𝘳𝘭𝘦𝘴𝘷𝘦𝘵.𝘤𝘰𝘮

Comments


bottom of page